Qu'est-ce que 
l'autocompassion? 

« Avoir de la compassion pour soi-même signifie de s’ouvrir à sa propre souffrance et d’être ému par elle, de se préoccuper de soi, d’éprouver de la bienveillance envers soi, d’avoir une attitude compréhensive et objective envers ses défauts et ses échecs, et de reconnaître que sa propre expérience fait partie de l’expérience humaine commune. »  - Kristin Neff

L'autocompassion se fonde sur trois principes;

 

  • La bienveillance envers soi nous ouvre à notre propre souffrance, afin que nous puissions nous donner ce dont nous avons besoin 

  •  La conscience de notre humanité commune nous ouvre à notre interdépendance avec les autres et nous permet de réaliser que nous sommes liés à tous les êtres humains

  •  La pleine conscience nous ouvre au moment présent pour que nous puissions accepter les situations de la vie avec plus d’aisance.

Réunis, ces principes conduisent à un état de présence chaleureuse et connectée.

Image de Noorulabdeen Ahmad

L’autocompassion est une aptitude innée. Elle constitue une source de résilience et de force émotionnelle accessible à tous. Les recherches démontrent qu'elle est fortement associée au bien-être émotionnel ainsi qu’à une diminution des niveaux d’anxiété, de dépression et de stress. Elle favorise le maintien de saines habitudes de vie, par exemple une bonne alimentation et de l’activité physique, et conduit à des relations interpersonnelles plus satisfaisantes. Enfin, l'autocompassion constitue un facteur de protection contre l’épuisement professionnel.